Notre corps parle ? – 15 : Notre mollet, tibia et péroné

MoletsLe mollet, le tibia et le péroné

Ils se situent entre le genou et la cheville. Nous avons vu que le genou représente la porte de l’Acceptation. La cheville est, quant à elle, la porte de la Décision, c’est-à-dire le point de passage dans le monde des positions et du réel acquis. Lorsque nous avons une nouvelle idée qui vient du fond de nos mémoires (Non-Conscient) et que nous l’avons acceptée (genou), nous devons l’intégrer dans nos concepts conscients de relation au monde, dans nos critères de
vie ou dans notre idéal de vie.

Si cette intégration est difficile, nous allons avoir des tensions, des souffrances, des crampes dans nos mollets, ou une fracture du tibia et/ou du péroné. Nous sommes dans l’endroit du corps qui précède ou suit le pied, selon le sens de circulation des énergies que nous choisissons (Densification ou Libération).

Ce peut être la phase de passage des mémoires, peurs, désirs ou vécus, du Non-Conscient vers le Conscient (sens genou vers pied). Nous sommes alors dans le processus de Densification, au moment qui suit l’Acceptation consciente et précède leur Intégration dans le réel (cheville, pied).

Mais il peut s’agir aussi du passage du Conscient vers le Non-Conscient (sens pied vers genou).

Nous sommes, dans ce cas-là, dans le processus de Libération, au moment qui précède leur Acceptation non consciente et qui suit leur Acceptation dans le réel.

Les maux du mollet, du tibia ou du péroné Ils vont nous parler de notre difficulté à accepter les changements que notre vécu peut parfois imposer dans nos critères extérieurs de vie. Notre difficulté à changer d’opinion ou de position sur un point de vue habituel de notre relation au monde peut se manifester par une douleur dans cette région de la jambe, voire aller jusqu’à la fracture.

Elle se produit lorsque la tension est trop forte et que nos positions sont tellement ancrées, plantées dans le sol, qu’elles ne peuvent admettre la torsion imposée par l’extérieur. C’est alors le tibia ou le péroné, voire les deux, qui « lâche ». Mais la simple « raideur » du mollet signifie déjà que nous avons de la difficulté à « bouger », à donner à la cheville et au pied la possibilité de jouer leur rôle de mobilité, de potentiel de changement de point d’appui dans la vie.

C’est de cette difficulté, par exemple, dont nous parlent les points de sciatique qui se manifestent dans cette partie de la jambe. Il s’agit bien entendu toujours là d’une sciatique, avec toute sa signification de base, mais avec en plus la finesse de l’expression par le mollet.

Si la tension se manifeste dans le mollet gauche, elle est en relation avec la dynamique Yang (père).

Je pense ici à Clotilde. Cette personne, qui suivait certains de mes stages de développement personnel, était venue me consulter pour un problème de sciatique dans la jambe gauche, douloureusement ressentie en particulier dans son mollet gauche. Ayant déjà travaillé avec moi, il lui fut « facile » d’arriver rapidement à la «torsion» qu’elle n’acceptait pas dans sa vie et qui cherchait à se libérer ainsi.

Son actuel patron, chef d’une PME et véritable caricature paternaliste, était en train de «l’obliger» à changer sa façon de travailler et de la contraindre à former quelqu’un pour l’assister alors que, pour de multiples raisons (et peurs), elle était farouchement autonome, voire solitaire.

La tension se libéra en une séance mais se transporta pratiquement aussitôt vers sa cuisse et sa hanche, car elle s’aperçut que son patron cherchait ainsi à la trahir ; il voulait en fait la remplacer par l’autre personne qui lui semblait plus facile à « manier ». Nous dûmes aussi faire un travail de libération de cette hanche, tant sur le plan physique, bien entendu, que psychologique.

Si la tension se manifeste dans le mollet droit, elle est en rapport avec la dynamique Yin
(mère).

Je pense ici au cas de Claudine qui m’avait déjà consulté pour d’autres problèmes et qui est venue récemment me voir pour une tension de type sciatique dans la jambe droite et en particulier sur un trajet en dessous du genou. Je lui expliquai, tout en travaillant sur son corps et ses énergies, la signification potentielle de cette douleur. Elle se mit tout à coup à pleurer doucement et m’expliqua qu’elle vivait effectivement une situation difficile à son travail. Elle devait prendre une décision importante pour sa carrière, avec des pressions non négligeables de son entreprise (mère). Cette décision lui était cependant très difficile à accepter et par conséquent à prendre, car elle allait devoir abandonner, du fait de cette décision, quelqu’un qu’elle « protégeait » et qui risquait de beaucoup « souffrir » de son « départ ».

Nous pouvons imager et résumer tout ce qui concerne la partie « basse » de notre corps, nos jambes, dans le schéma qui suit. Il nous permet de visualiser d’une façon simple ce qui s’y passe et comment.

Schéma - Symbolique des membres inférieurs

Chaque fois que nous vivons des tensions dans cette partie inférieure, celles-ci sont le signe que, dans notre rapport à la relation à l’autre (désir, volonté, impossibilité, incapacité, peur, etc.) ou à nous-mêmes, nous vivons une tension équivalente, liée soit à notre incapacité supposée, soit à une incapacitation venant de l’extérieur. Nous sommes en face d’une attitude, d’un rôle ou d’une position, dans laquelle nous ne pouvons, ne savons ou n’arrivons pas à être.

Nous allons maintenant passer à la partie haute du corps qui comprend les bras et les épaules, mais aussi la nuque.

Source : Je vous conseille vivement ce Livre ! : Dis-moi où tu as mal : Je te dirai pourquoi: de Michel Odoul et de visiter son site sur lInstitut Français de SHIATSU

—————————————————————————————————————————

The calf, tibia and fibula

They are located between the knee and ankle. We have seen that the knee is the door of Acceptance. The ankle is, in turn, the door of the Decision, that is to say, the crossing point into the world of real positions and acquired. When we have a new idea that comes from the depths of our memories (Non-Aware) and we accepted (knee), we must integrate into our conscious concepts relate to the world in our criteria
life or in our ideal life.

If this integration is difficult, we have tension, pain, cramps in our legs, or a fracture of the tibia and / or fibula. We are in the place of the body that precedes or follows the foot, in the direction of flow of energy we choose (or densification Liberation).

This may be the phase transition of memories, fears, desires and experiences, the Non-Aware to Aware (meaning knee to foot). Then we are in the process of densification, the time that is the conscious acceptance and before their integration into the real (ankle, foot).

But it can also be aware of the passage to the Non-Conscious (meaning foot to knee).

We are, in this case, in the process of liberation, when before their unconscious acceptance and following their acceptance into reality.

Sore calf, tibia or fibula

They will talk about our difficulty in accepting the changes could impose our experience in our outer life criteria. Our difficulty in changing opinion or position on a traditional view of our relationship to the world can manifest as pain in the area of ​​the leg, or go to the fracture.

It occurs when the voltage is too high and that our positions are so entrenched, planted in the ground, they can not admit the twist imposed from the outside. This is when the tibia or fibula, or both, that « loose ». But the simple « stiffness » of the calf already means that we have difficulty « moving » to the ankle and foot to play their role of mobility, change potential fulcrum in life .

That’s the difficulty, for example, we speak of sciatica points that occur in this part of the leg. It is of course always there to sciatica, with all its basic meaning, but with the added finesse of expression by the calf.

If blood appears in the left calf, it is related to the dynamic Yang (father).

I think by Clotilde. This person, who followed some of my personal development courses, came to consult me ​​about a problem with sciatica in the left leg, particularly keenly felt in his left calf. Have you worked with me, it was him « easy » to get quickly to the « twist » it did not accept his life and sought to release this.

His current boss, head of an SME and real paternalistic caricature, was being « the force » to change the way we work and force them to train someone to assist while for many reasons ( and fears), she was fiercely independent, even lonely.

The tension is released in one session but almost immediately transported to his thigh and hip, as she saw that his boss and tried to betray, he actually wanted to replace it with another person who seemed easier to « handle. » We had also a work release this hip, both physically, of course, psychologically.

If blood appears in the right calf, it is related to the dynamics Yin (Mother).

I think here in case of Claudine who had consulted me for other problems and who recently came to see me for a voltage of sciatica guy in the right leg and in particular on a journey below the knee. I explained to him while working on his body and energy, the potential significance of this pain. She began suddenly to cry softly and told me that she actually lived a difficult work situations. It was an important decision for his career, with significant pressure from his company (parent). This decision, however, it was very difficult to accept and therefore to be because she was going to give up because of this decision, someone she « protected » and risked much « suffering » of his « departure ».

We imaged and summarize everything about the « low » part of our body, our legs in the diagram below. It allows us to visualize a simple way what is happening and how.

Diagram – Symbolic of the lower limbs

Whenever we experience stress in the lower part, they are a sign that in our report the relationship to another (desire, will, inability, failure, fear, etc..) Or ourselves, we live in an equivalent voltage is related to our supposed inability, or a incapacitation from outside. We are faced with an attitude, a role or a position in which we can not know or do not come to be.

We will now go to the upper body including the arms and shoulders, but also the neck.

Source: I highly recommend this book! Tell me where it hurts: I’ll tell you why: Michel Odoul and visit his site on the French Institute of Shiatsu

Laisser un commentaire

TOP