Notre corps parle ? – 13 : Nos coudes

20130627-113911.jpgLe coude

Deuxième articulation reliée à l’épaule par le bras, le coude représente l’équivalent du genou.
Il s’agit aussi de l’articulation qui plie, qui lâche, qui cède. Il donne au bras la possibilité d’une mobilité multidirectionnelle en élargissant celle-là vers tous les axes de l’horizontalité et de la verticalité, sauf vers l’arrière, à l’inverse du genou.

La difficulté de lâcher face à une volonté d’action trop rigide se ressentira sur cette articulation. Le coude représente la porte de l’Acceptation par rapport à l’action. Il s’agit aussi de l’articulation qui fait la bascule entre le Conscient et le Non-Conscient, soit dans le sens de la Densification (du Non-Conscient vers le Conscient) soit dans le sens de la Libération (du Conscient vers le Non-Conscient). C’est à ce niveau que se font les bascules de nos ressentis, émotions ou idées d’action, à la condition de leur Acceptation.

Les maux du coude

Lorsque nous avons mal à un coude, cela signifie que nous avons de la difficulté à accepter un vécu, une situation. Étant au niveau du bras, cette tension est nécessairement en rapport ave l’action, le faire. Il se passe donc  quelque chose ou quelqu’un fait quelque chose que nous refusons, que nous avons de la difficulté à admettre ou que nous n’acceptons que contraints ou
forcés.

Ce peut être aussi quelque chose que nous devons effectuer, malgré nous, ou que nous aurions préféré faire autrement ou ne pas avoir à faire. Les tensions au coude nous disent aussi que la façon d’agir, la nôtre ou celle des autres, ne nous convient pas, perturbe nos habitudes d’action, nos croyances ou nos certitudes par rapport à elles.

Si la douleur ou le traumatisme se manifestent dans le coude droit, ils sont en relation avec la symbolique Yin (maternelle) et s’ils se passent dans le coude gauche, avec la symbolique Yang (paternelle).

L’exemple qui me vient ici à l’esprit est celui d’Hervé qui était venu me consulter pour des problèmes de douleurs aux épaules et aux biceps. Il s’avéra que pratiquement tout le côté gauche de son corps était douloureux, tendu. Opéré des glandes salivaires gauches peu après son arrivée en France, il avait toujours tendance à se cogner ou à se blesser du côté gauche depuis cette période qui date de plus de vingt ans.
Au moment de sa visite, il souffrait particulièrement de ses épaules, puis, me dit-il, «maintenant c’est descendu» dans les deux coudes avec une légère dominante à gauche. Or, la vie d’Hervé avait basculé au moment des événements de l’indépendance d’Algérie. À cette époque, son père avait été enlevé et avait mystérieusement disparu. Il n’a, depuis, plus jamais eu de nouvelles de lui et ne peut que supposer sa mort. Quelques mois plus tard, ses glandes
salivaires gauches commençaient à se scléroser.
Malgré de nombreux traitements, il en arriva au point où il fallut l’opérer. L’opération «réussit» parfaitement. Seulement, il n’avait pas « avalé » ce qui s’était passé et le côté gauche
de son corps continuait à tirer la sonnette d’alarme et à essayer de lui communiquer sa souffrance. Mais l’homme doit être fort, alors il n’exprime pas celle-là. Toujours est-il qu’Hervé n’avait toujours pas accepté ce qui s’était passé, ce qui avait été fait et qu’il en restait fragilisé. Il s’avère qu’il est confronté aujourd’hui à des problèmes et à des contraintes d’action
dans son environnement professionnel qu’il a de la difficulté à accepter.
Ses épaules, ses biceps puis ses coudes se sont manifestés très douloureusement, lui indiquant ainsi son ressenti de blocage par rapport à l’action, avec une dominante du côté gauche qui lui montre que sa blessure « paternelle » n’est sans doute pas cicatrisée.

Source : Je vous conseille vivement ce Livre ! : Dis-moi où tu as mal : Je te dirai pourquoi: de Michel Odoul et de visiter son site sur lInstitut Français de SHIATSU

6 Responses to “Notre corps parle ? – 13 : Nos coudes”

  1. Josiane dit : Répondre

    Bonjour. Merci pour votre explication, c’est très aidant. Seulement une chose me chicote. En yoga, le coté droit représente le coté masculin, le domaine de l’action, des décicions et du rationel. Le côté gauche représente le principe féminin, source d’inspiration, de creativité et du domaine emotif. Biologiquement, ça fait aussi plus de sens puisque le cerveau droit represente le rationel et le gauche l’émotif et l’intuitif et le creatif. Ce qui m’amène a demander… êtes vous certainde que le côté gauche est le yang et le droit le yin? N’aurait-il pas été inversé?

    • Oser Performer © dit : Répondre

      Merci de votre commentaire,
      J’ai cité l’auteur toutefois d’expérience il y a inversion entre cerveau et comportement.
      D’autre part en PNL nous constatons que pour les gauchers les réflexes et réactions sont inversés.
      Tous ces modèles et théories sont explicatives et permettent de poser des hypothèses et je ne crois pas qu’il faille les considérer comme des exactitudes. Dans mes pratiques j’émet ces hypothèses et la personne concernée trouve en elle-m^me le sens.
      Au plaisir de vous relire

  2. Sissi dit : Répondre

    une douleur dans l’avant bras droit allant de la main jusqu’au coude qui est très douloureux….des problèmes professionnels avec difficultés à prendre la bonne décision c’est mon corps qui parle….que faire??

Laisser un commentaire

TOP