Coaching Génératif

par / mercredi, 29 mai 2013 / Publié dansLe Coaching génératif, Outils du Coach

Du changement au Coaching Génératif avec Robert Dilts et Stephen Gilligan

Robert_dilts Les moments de crise, de croissance et de transformation sont généralement accompagnés d’un besoin d’évolution et d’ « éveil », c’est-à-dire d’un « changement génératif » (changement de système). La satisfaction de ces besoins, nécessite un élargissement de nos représentations mentales, à propos de qui nous sommes et de ce qui est possible pour nous dans le monde, ainsi qu’une nouvelle perception de nos anciennes limitations.

Ceci exige de nous une rupture avec notre ancien mode de pensée, de « sortir du cadre », et des apprentissages, de niveau IV selon l’anthropologue Gregory Bateson, afin de favoriser la création de quelque chose de « complètement nouveau ». Une telle « conscience générative » doit à la fois « transcender et inclure » notre savoir préexistant et notre conscience antérieure.

Le « changement génératif » concerne la découverte, la création, l’enrichissement, le renforcement et l’élaboration de ressources. Il s’agit d’identifier la « structure profonde » d’une ressource et d’amener celle ci dans les nombreux contextes où elle sera utile. Le « changement génératif » implique l’identification et l’activation des ressources en sommeil, pour les rendre plus disponibles.

Les techniques de « changements génératifs » consistent à soutenir les personnes dans la résolution des problèmes et l’atteinte le leurs objectifs, de façon plus systémique. L’identification, la libération et le développement de ces nouvelles ressources, vont permettre l’émergence de problèmes prêts à être résolus par ces ressources, et leur résolution de façon plus aisée.

Le « changement génératif » implique des modifications qui se situent plus au niveau de la « structure profonde » de l’expérience, que de sa « structure de surface ».

La « générativité » nécessite la réorganisation d’un mode de pensée devenu trop rigide, et un contact plus direct, à la fois avec nos ombres et avec les ressources individuelles non reconnues ou utilisées à ce jour. Il convient pour cela d’apprendre à rester enraciné et présent face à l’incertitude, à la vulnérabilité et aux sentiments difficiles. Le processus de « changement génératif » ou évolutif implique des étapes de déconstruction, d’enrichissement, et de reconstruction.

Le « coaching génératif » applique les principes du « changement génératif » à l’accompagnement d’une personne vers un objectif.

Le Coaching Génératif implique pour le coach d’être avant tout dans un rôle d’éveilleur.

Éveiller consiste à soutenir l’autre dans l’acquisition du sens de sa mission et de sa vision. Un éveilleur soutient un individu en créant les contextes d’apprentissages et les expériences qui font émerger le meilleur de lui même, une compréhension et une conscience de sa raison d’être et de son rôle au sein du monde dans lequel il s’intègre.

Il n’est bien sur pas possible d’éveiller les autres en restant soi même toujours « endormi ». La première tâche de l’éveilleur est donc de s’éveiller et de rester lui même éveillé. Un éveilleur « éveille » les autres par sa propre intégrité et sa propre congruence. En étant pleinement en contact avec sa propre mission et sa propre vision, un éveilleur autorise ceux qu’il accompagne à en faire de même et facilite ainsi les changements génératifs souhaités.

Les changements génératifs s’appuient sur les outils de la PNL de 3ème génération de Robert Dilts et les apports de Stephen Gilligan sur la communication Ericksonnienne.

Source : Institut Repere et la Formation Certifiante sur le Coaching Génératif de Robert Dilts et Stephen Gilligan.

Laisser un commentaire

TOP