Qu’est-ce que l’AT ? – ép. 1

L’Analyse Transactionnelle (1)  était selon sont « inventeur » Eric Berne (2) l’analyse par un diagramme des transactions entre personnes. Elle est maintenant devenue avec l’ITAA (3) une théorie de la personnalité et une psychothérapie méthodique et systématique pour le développement et le changement personnel.

L’Analyse Transactionnelle (aussi appelée AT) est une théorie de la personnalité et de la communication. Elle postule des « états du Moi », et étudie les phénomènes intrapsychiques à travers les échanges relationnels, appelés « transactions ». Cette théorie a été fondée par  Eric Berne, médecin psychiatre américain, dans les années 1950 à 1970.

Il a juste « vulgarisé » et réorganisant les connaissances psychologiques les plus utiles à la compréhension de chacun et aux relations que nous entretenons avec nos semblables.

Il s’agit d’une méthode psychothérapeutique.

L’Analyse Transactionnelle vise à permettre une prise de conscience ainsi qu’une meilleure compréhension de « ce qui se joue ici et maintenant » dans les relations entre deux personnes et dans les groupes. L’Analyse Transactionnelle propose des grilles de lecture pour la compréhension des problèmes relationnels ainsi que des modalités d’intervention pour résoudre ces problèmes.

Outre les États du Moi, l’Analyse Transactionnelle propose de repérer les jeux psychologiques, des types d’échanges qui se répètent de manières semblables, et qui se terminent par un sentiment de malaise.

Parmi les autres concepts de l’analyse transactionnelle, on trouve les positions de vie, des éclairages sur la gestion des signes de reconnaissance et des sentiments, la structuration du temps, les drivers ou messages contraignants, les méconnaissances et les différents degrés de passivité.

Eric Berne postulait que les grandes orientations de la vie sont décidées dès l’enfance, et peuvent prendre la forme d’un scénario de vie.

Eric Berne définit également trois critères de bonne santé psychique :

  • conscience,
  • spontanéité et
  • intimité.

L’Analyse Transactionnelle s’appuie sur des notions spécifiques pour lesquelles il convient de définir et comprendre la terminologie particulière (et qui seront détaillés dans les prochains épisodes) :

  • Les États du Moi
  • Les Transactions
  • Les signes de reconnaissance
  • La structuration du temps
  • Les positions de vie
  • La gestion des sentiments
  • Les méconnaissances et les passivités
  • Les Drivers
  • Injonctions et permissions fondamentales
  • Le scénario de vie

Eric Berne a publié un livre dédié à ce thème, Des Jeux et des Hommes, devenu best-seller.

—–

(à suivre…)

(1) Analyse Transactionnelle dit AT : Modèle issue des travaux d’Eric Berne (2) : outil d’évolution personnelle ayant des applications dans la vie des groupes humains .

(2) Eric Lennard Berstein – dit « Eric Berne » (10 mai 1910 – 15 juillet 1970). Médecin à l’age de 21 ans il se spécialise en psychiatrie à partier de 1936  et publie son premier article en 1939. En 1947 il publie « Mind in Action »  qui sera revu et complèté pour devenir en 1957 « Psychiatrie et psychanalyse à la portée de tous » qui contient un chapitre consacré à l’AT. Toute sa vie durant, il n’aura de cesse de vouloir diffuser et vulgariser ses travaux:

  • « Analyse Transactionnelle et psychothérapie » – en 1961
  • « Des Jeux et des Hommes »
  • « Que dites vous après avoir dit Bonjour » qui fut publié 4 ans après sa mort

(3) ITAA : The International Transactional Analysis Association

No Responses to “Qu’est-ce que l’AT ? – ép. 1”

Laisser un commentaire

TOP