shadow

Métaphores et Conscience

Métaphore-5 : La grenouille qui gravit le Mont Blanc

par / mardi, 04 octobre 2011 / Publié dansMétaphores

Il était une fois une grenouille qui entreprit de gravir le Mont Blanc.
Elle partie de Lyon et se dirigea vers Chamonix.

Dès que l’information se diffusa de nombreuses personnes la suivirent pour la voir, sur son parcours, et pour la soutenir.
Un tas d’autres grenouilles la suivirent et décidèrent d’en faire autant.

Toutefois, les gens ne croyaient pas possible qu’une grenouille puisse atteindre la cime du Mont Blanc.
Bien que quelques personnes encourageaient les grenouilles parties pour gravir la montagne mythique, la plus grande partie des personnes disaient sur leur passage :

  • « Ce n’est pas possible !!! Elle n’y arriveront jamais ! »

Les grenouilles commencèrent à grimper et, après quelques heures certaines se découragent déjà…

Tout le long du chemin les gens les interpellèrent :

  • « Quand vous allez arriver sur le glacier, vous allez vous geler les pattes !!! Vous n’y arriverez jamais ! … »

Petit à petit, les grenouilles abandonnent et déjà il n’en reste plus que la moitié.

  • « Avez vous conscience que quand le dénivelé va augmenter la pente va devenir encore plus raide ??? Vous n’y arriverez jamais ! … »

Et effectivement beaucoup s’avouèrent vaincues et dans l’avant dernière ascension toutes abandonnèrent, sauf une.

Notre grenouille continuait envers et contre tout…

  • « Tu n’as aucune chance, arrête toi avant qu’il ne soit trop tard !!! »

Dès qu’elle fut au courant, la TV locale décida d’envoyer, en urgence, une équipe de journalistes.
Le présentateur eu l’idée de chercher l’amie de la grenouille et lui proposa de monter dans l’hélicoptère dépêché pour une interview prévu au sommet du Mont Blanc.

L’hélicoptère se pose, la grenouille termine juste sa dernière ascension…

Le journaliste accoure avec son micro…

  • « Comment avez-vous avait fait ? êtes vous fière de votre exploit ? Quel est votre secret ? Comment avez vous trouvé les ressources pour terminer l’épreuve ? »

L’amie de la grenouille intervient :

  • « mais… c’est inutile  de lui demander, elle ne vous dira rien ! »
  • « Ah bon ? comment ça ? pourquoi ? »

L’amie hésite…

  • « Euh… et bien… oui… c’est qu’elle est sourde « 
Taggé sur : ,

Laisser un commentaire

TOP