shadow

Métaphores et Conscience

Métaphore-4 : La grenouille du puits

par / samedi, 01 octobre 2011 / Publié dansContes, Métaphores

Il était une fois une grenouille qui vivait au fond dans un puits.

C’était un vaste puits très confortable pour une petite grenouille. Elle regardait chaque jour le petit rond de ciel au dessus de sa tête. Elle tournait, sautait, plongeait, avait appris à connaître et exploré chaque pierre et chaque recoin de son puits.

Cela lui avait pris toute sa vie de petite grenouille, et elle en était très fière.
Un jour, une grenouille voyageuse qui avait très chaud et très soif sauta dans le puits. Plouf.

« Bonjour Madame grenouille

« Bonjour Madame grenouille. » (c’était des grenouilles très polies)

« Enchantée de faire votre connaissance

« Moi de même, Chère Madame grenouille, mais quel bon vent vous amène donc ici bas ? »

« J’ai voyagé depuis l’aube, car je m’en reviens de l’océan pour aller voir ma grand-mère qui habite de l’autre côté de la forêt, et comme il faisait très chaud, je me suis permise de sauter… »

« Oh, vous avez bien fait très chère. Je vous en prie, faites comme chez vous. Vous prendrez bien une petite mouche…Mais où est donc ce puits océan dont vous me parlez ? »

« Oh, l’océan n’est pas un puits, ou si l’on peut de décrire comme tel, c’est un puits qui s’étend à l’infini, avec le ciel pour contour. »

« Le ciel pour contour…Vous moquez-vous de moi ? C’est le monde à l’envers. Et comment l’eau peut-elle tenir alors ? Et comment peut-on tourner en rond sans mur ? »

« Mais pourquoi voulez-vous donc tourner en rond puisqu’il n’y a pas de mur ? Interrogea la grenouille voyageuse.

« Mais parce que c’est la vie de tourner en rond enfin ! » s’exclama la grenouille du puits un peu irritée du tour que prenait cette conversation qui avait si bien commencé.

« Ha, dit l’autre pensive… Mais vivre dans l’espace infini de l’océan, c’est merveilleux ! ».

La grenouille du puits réfléchit. Elle imagina son puits sans ses pierres, ses pierres qu’elle connaissait depuis toute sa vie, le ciel du haut en bas. Non, vraiment, un puits sans pierre… Des pierres en ciel…Mais quelles carabistouilles est-elle en train de me raconter cette grenouille… Elle commença alors à avoir peur, et s’imagina que l’autre était en train de monter un stratagème pour lui donner envie de partir, et lui voler son beau puits chéri.

« Et bien allez-vous en alors, sortez de chez moi, et retournez-y dans votre fameux océan. » dit-elle en se voulant menaçante et ferme.

L’autre, perplexe, partit.

La première sauta dans son trou, bienheureuse d’avoir déjoué les plans d’une grenouille machiavélique.

Source : Conte indien

Taggé sur : , ,

Laisser un commentaire

TOP