shadow

Métaphores et Conscience

Métaphore-3 : Grenouilles tombées dans une jatte de crème

par / jeudi, 29 septembre 2011 / Publié dansMétaphores

Un jour, deux grenouilles tombèrent dans une jatte de crème.

Aussitôt, elles s’aperçurent qu’elles s’enfonçaient : impossible de nager ou de flotter longtemps dans cette pâte molle aussi épaisse que des sables mouvants. Au début, les deux grenouilles agitèrent violemment leurs pattes dans la crème pour atteindre le bord de la jatte.

En vain, elles ne parvenaient qu’à barboter au même endroit en s’enlisant.

Elles avaient de plus en plus de mal à remonter à la surface et à reprendre leur souffle.

L’une d’elles dit tout haut :

« Je n’en peux plus, on ne peut pas se sortir de là. impossible de nager dans cette substance. je vais mourir et je ne vois pas pourquoi je prolongerais cette souffrance.»

« Où est l’intérêt de mourir épuisée par un effort stérile ? »

Ayant dit cela, elle cessa de s’agiter et s’enfonça rapidement et littéralement engloutie par le liquide blanc et épais.

L’autre grenouille, plus persévérante, ou peut-être plus obstinée, se dit « Rien à faire ! »

« Pas moyen d’avancer là-dedans ! »

« Pourtant, même si la mort est proche, je lutterai jusqu’à mon dernier souffle. je refuse de mourir une seconde même avant que mon heure ait sonné ! »

Elle continua à s’agiter et à barboter toujours au même endroit, sans avancer d’un pouce, pendant des heures et des heures.

Et soudain, à force de trépigner et de battre des cuisses, de s’agiter et de patauger, la crème se transforma en beurre !

Surprise, la grenouille fit un bond et, patinant, arriva au bord de la jatte. De là, elle rentra chez elle en coassant joyeusement.

Source : Jorge Bucay

No Responses to “Métaphore-3 : Grenouilles tombées dans une jatte de crème”

  1. Marie-Hélène Allemand-Rochard dit : Répondre

    Eh oui, le symbole de la persévérance! Ne jamais baisser les bras… et continuer nos efforts!
    Il faut malgré tout une bonne motivation pour persévérer, et bien entendu, lorsqu’il s’agit d’une question de vie ou de mort, on lutte jusqu’au bout!
    Mais trouver la motivation dans le travail alors que tout s’acharne contre vous, c’est plus difficile…
    Ne croyez-vous pas?

    • Oui Marie-Hélène,
      Merci de votre commentaire ! et d’évoquer plusieurs sujets.

      1- La persévérance.
      Nous répondons par instinct, à nos besoins ainsi la grenouille n’a pas trop de mérite puisque sa ténacité ne fait que répondre à son instinct de survie.
      Mais qu’en est-il de notre ténacité sur d’autres sujets ?
      D’ailleurs, sur quoi devons-nous porter et réserver notre ténacité ?
      Pour quoi être persévérant(e) ?
      Peut-être ne pas confondre ténacité/ persévérance et entêtement ?
      Qu’est-ce qu’il est important pour vous de mener au bout ?
      Peut-être bien distinguer objectif et moyen…?

      Nota : Je ferais un message prochainement sur mon blog http://www.E20.fr sur ce que sont, selon moi, nos 9 besoins essentiels en interactions.

      2- La motivation
      Un sujet passionnant assez différent de ceui de la persévérance, semble-t-il.
      Les sources de la motivation ne peuvent se trouver qu’en nous-même…
      Il nous appartient donc de les trouver, de les entretenir et peut-être de les protéger.

      Donc, je me permets de reformuler votre question : « Comment trouver la motivation en moi dans le contexte de mon travail alors que je perçois que tout s’acharrne contre moi ? »
      Cette question est intéressante et soulève le sujet de votre perception de votre environnement, elle souligne votre impression d’une certaine persécution et peut-être d’un découragement.
      Autant d’éléments rendant difficile la vision de ce qui est possible de faire pour une issue différente que celle qui vous semble fatale.

      Là ou les deux thèmes – persévérance et motivation – se rejoignent c’est que : « Lorsque l’on n’arrive pas à atteindre un but, il est inutile de faire plus, mieux, plus fort de la même chose… il suffit de s’y prendre autrement. »

      Qu’en pensez-vous ?

  2. Patience et persévérance mènent loin….

Laisser un commentaire

TOP